Professeur Follamouche

Perdu dans la meute

Celui qu’il convient aujourd’hui d’appeler « Le Professeur » fait ses débuts dans la vie au sein d’une famille somme toute banale. Fils d’André-Désiré Follamouche, ingénieur, et de Leepah Follamouche, célèbre artiste-plasticienne Indienne, le petit garçon se construit sereinement sur base de ces influences.

Un professeur talentueux

Un professeur talentueux

L’amour et l’indulgence que lui portent ses parents ne sont cependant pas de trop pour pardonner ses nombreuses gaffes : Le petit dernier de la lignée Follamouche est en effet plus distrait que doué en quoi que ce soit. Partant toujours d’une bonne intention, ses interventions pénalisent plus souvent qu’elles n’aident. On lui attribuera notamment l’explosion de la salle de sciences naturelles, la « disparition » de la main d’un camarade dans une machine-outil en cours de technologie, et le départ pour dépression d’une prof de maths qui s’était mise en tête de lui faire comprendre les racines carrées.

Le phoenix déploie ses ailes

A la fin de l’adolescence, peinant dans ses études, René décide de se faire remarquer. Il choisit le métier de scientifique, pour lui croisement naturel entre rigueur mathématique et interprétation artistique. Il comprend que les choses n’existent pas par elles-mêmes, mais qu’elles prennent corps uniquement dans un contexte donné. « Quiconque part du contexte pour expliquer les choses est donc forcément dans le vrai ». Sur ce postulat quelque peu soumis à caution, il démontre à 20 ans que la formule E=Mc2 d’Albert quelque-chose s’applique aussi dans d’autres contextes :

 

  • [relations conjugales] E(entente de couple)=M(Mariage)*C(coucheries)au carré.

  • [mécanique] E(échappement)=M(motorisation)*C(cubage)au carré

  • [cuisine] E(enfournage)=M(mise en température)*C(cuisson)au carré

  • [médecine] E(erreur diagnostic)=M(morceaux)*C(couinements)au carré

  • [humour] E(écoute public)=M(mauvais goût)*C(conneries)au carré

Tableau des « équivalences-Follamouche »

Ces cinq « LEF » (lois/équivalences-Follamouche) sont aussitôt remarquées par le milieu scientifique qui y voit un pas supplémentaire dans le projet d’unification des Forces. Les crédits lui sont désormais ouverts, et les équipements de recherche à sa disposition dépassent ses rêves les plus fous : Démultiplicateur à fréquence inversée, modulateur percussif, séquenceur d’hormones subaquatiques, tout est bon pour permettre à René de faire son chemin sur le difficile chemin de la découverte.

Poursuivant sur son élan, Follamouche croise les savoirs, mettant en perspective des spécialités à priori antagonistes : Mathématiques Fondamentales et Peinture Acrylique, Génie Génétique et Couture sur satin, Poésie et Rayonnement Quantique. Mais c’est sa découverte inopinée de l’Inversion de Champs qui assiéra definitivement sa crédibilité au sein de l’élite mondiale de la recherche : Parti se chercher un Big-Nugget/frites en oubliant d’éteindre le Ioniseur à Particules Brèves, il aura la surprise en revenant au laboratoire de voir tout le mobilier flotter à un mètre du sol. De cette découverte découlera (entre-autres) la commercialisation des premiers overboards.

Un talent qui divise

Reste que pour certains, l’absence de bagage universitaire de l’homme de science fait débat : Des voix s’élèvent réguliérement pour dénoncer ce qu’elles qualifient de « ridicule tour de passe-passe ésotérico-scientifique », de « mascarade qui n’a que trop duré ». Ces avis discordants remettent également en cause le fait que le professeur Follamouche puisse enseigner, et former de jeunes esprits à sa vision de la recherche.

Restant de marbre face à ces critiques perpétuelles, et les attribuant à la jalousie inévitable que suscite un poste comme le sien, le Professeur prend soin de préserver sa différence, l’essence même de ce qui fait de lui, comme il aime à le répéter, »au delà d’un scientifique, un être humain ».

Retrouvez le Professeur Follamouche dans une aventure épique dés le 21 Mars dans la pièce de théâtre « Les bombes akomik sauvent le monde« .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *